ÉGLISE SAINT-SAVA À PARIS
  • Српски језик
  • Français
Menu

Fête de Saint-Sava 2018

Publié le 25/01/2018

Evêque-Grigorije-de-Herzégovine
Evêque-Grigorije-de-Herzégovine

Manifestation culturelle en l’honneur
Saint Sava au centre culturel serbe à Paris

Le 26 Janvier 2018, la veille de la fête de Saint Sava et en l’honneur du premier archevêque Serbe, le centre culturel Serbe de Paris a organisé une manifestation culturelle  en son honneur. A savoir, la manifestation se composait de trois parties, qui était accompagnée d’une ascension des trois niveaux du bâtiment du Centre, symbolique et réunissant plusieurs exposants éminents.
Dans la première partie : les interlocuteurs du diacre Nenad Ilić, qui servait de modérateur, étaient le Dr Andrej Jeftić, professeur à la Faculté de théologie orthodoxe de l’Université de Belgrade, et Son Eminence l’évêque Grigorije. Le thème de la première session était l’alphabétisation et les livres, en particulier dans le contexte des Saintes Écritures dans la Bible :

-Andrej Jeftić a souligné l’importance de la Mission de Saint Sava, soulignant que c’est précisément l’alphabétisation qui distingue les communautés tribales primitives de celles civilisées, c’est-à-dire le peuple.

– Eminence l’évêque Grigorije a parlé de la Bible comme d’un livre qui n’est pas une liste de commandements et de règlements dictés par Dieu, mais inspirés par Dieu, inspirés pour les gens et pour le bien des gens, qui ne vise pas simplement à fournir certaines informations mais le façonne en tant que personnalité (c’est-à-dire, les éduque).
La deuxième partie de la manifestation au centre était dédiée  à la peinture iconographique. Ici, les interlocuteurs de la peintre Jelena Jeftić étaient également les  peintres Igoumène Efimia, ainsi que le diacre Nenad Ilic, cette fois-ci principalement en tant que réalisateur. Le thème essentiellement traité était l’iconographie Serbe contemporaine.

– Igoumène Efimia a souligné qu’elle se fondait sur l’héritage médiéval, qu’elle qualifiait de parfait, entre autres car à cette époque tous les artistes les plus éminents se sont engagés dans l’art ecclésiastique. Elle a, entre autres, souligné que l’exigence pour quelqu’un de peindre une bonne icône est une très bonne connaissance de l’histoire de l’art et des événements artistiques contemporains les plus pertinents. Sur la question de savoir si l’image mobile pouvait servir comme support missionnaire à l’Eglise contemporaine, Nenad Ilic a présenté une vue  très intéressante à ce sujet, contrairement à la croyance populaire selon laquelle une image en mouvement est en fait une continuation de la tradition artistique occidentale, pas des icônes et des fresques, des images en mouvement, nous pouvons encore reconnaître et sur des fresques où une même personne est souvent représenté plusieurs fois dans diverses actions qu’il exécute dans le contexte d’un événement représenté. Il souligne l’importance de l’Image d’aujourd’hui, par rapport au Moyen Age.

Néanmoins Nenad Ilic a vivement critiqué la surproduction de 25 images par secondes présentées sur nos écrans télévisés et qu’elles en devenaient inutiles. Contrairement à la période de l’époque où chaque image représentée avait un UNIQUE sens (missionnaire).

La troisième et dernière partie de l’événement a été consacré à des échanges sur le livre de  Excellence l’évêque Grigorije « Apres le seuil ».

Sans vouloir juger la qualité de son travail, l’évêque a mentionné les raisons  de son inspiration qui l’ont encouragé à écrire ces brèves d’histoires. Le thème principal de son livre sont des événements et son expérience pendant la période de la guerre, dont l’évêque parle comme d’un traumatisme, sans oublier des exemples très significatifs sur des épisodes d’humanité exceptionnelle qu’il a vus et vécus par les trois peuples belligérants. Il a transformé ses différents actes de guerres en une image très poétique de fleurs qui éclosent depuis  l’obscurité de la guerre. Il juge  important d’introduire au moins une lampe dans une pièce sombre, par ce fait est d’embaumer une pièce et non de l’obscurcir.

Eminence l’évêque Grigorije a partagé les détails de ses trois histoires avec le public: « Sakib », « Acte de naissance » et « Eau vive ». En imageant son entrée dans  le bâtiment du Centre culturel Serbe, l’évêque a terminé ses leçons de paroles sur ce que la  vie devrait être c est à dire la construction de fondations solides qui seraient notre FOI, les fenêtres l’ESPOIR, et un toit sans lequel ses travaux seraient incomplets, l’AMOUR.

Son enseignement se concrétisa en disant que nous avons commencé notre enseignement depuis le sol  ce sont les mots, les livres, que  l’icône est notre fenêtre sur le monde de l’au-delà et il a ainsi terminé par le toit qui sont les histoires de l’AMOUR, pour  tous les hommes même nos ennemis, et surtout l’amour pour  le Christ! La soirée s’est poursuivie avec des questions et réponses spontanées en finissant par une séance de dédicaces de notre Eminence l’évêque Grigorije.

Fête de Saint-Sava 2018

Vendredi 26 janvier 2017 : 18.00 heures
Eglise Saint-Sava : 23, rue du Simplon : 75018 Paris
Vêpres solennels : veille de la fête de Saint-Sava
Празнично светосавско вечерње

Vendredi 26 janvier 2017 : 19.30 heures
Centre culturel de Serbie : 123, rue Saint Martin : 75004 Paris
Nocturne dans le cadre de l’exposition « Saint-Sava de Serbie »
CHRÉTIENTÉ – SES EXPRESSIONS DANS L’ART ET LA SCIENCE

Une rencontre avec :
Evêque Grigorije de Herzégovine (Prix littéraire de Kočić pour son recueil „ Preko praga“)
Igoumène Efimia,du monastère d’Uchon en Bourgogne, peintre et iconographe
Diacre Nenad Ilic, metteur en scène
Professeur Andrej Jeftic, maître de conférences à la Faculté de théologie de Belgrade

Учествују:
Епископ Григорије захумско-херцеговачки,( добитник награде Кочићево перо за збирку прича „Преко прага“)
Мати Ефимија, игуманија манастира Ишон,
ђакон Ненад Илић, режисер
Андреј Јефтић, доцент на Богословском факултету у Београду

Samedi 27 janvier 2017 : 10.00 heures
Eglise Saint-Sava : 23, rue du Simplon : 75018 Paris
Liturgie solennelle : fête de Saint Sava (Evêque Grigorije et Evêque Luka)

Литургија: Празник Светог Саве (Еп. Григорије и Еп. Лука)

Dimanche 28 janvier 2017 : 10.00 heures
Eglise Sainte Parascève – Petka : 224, avenue du Rosny : 93140 Bondy
Liturgie solennelle : dimanche de Saint Sava (Evêque Grégoire et Evêque Luka)

Литургија: Недеља по Светом Сави (Еп. Григорије и Еп. Лука)

Mercredi 14 février 2018 : 18.00 heures
Eglise Saint-Sava : 23, rue du Simplon : 75018 Paris
Vêpres solennels : veille de la fête de la Saintе Rencontre (Sretenje)
suivie d’une conférence et une rencontre avec l’Archevêque Jovan de Ochrid

Празнично вечерње пред Сретење и предавање Архиепископа Јована Охридског

 Jeudi 15 février 2018
Eglise Saint-Sava : 23, rue du Simplon : 75018 Paris
Liturgie solennelle : fête de la Saintе Rencontre -Sretenje (Archevêque Jovan de Ochrid)